mai 23 2015

Photo du profil de Suave

Méthode SuperMusculation – Accés à vie

 

Programme de musculation en ligne ne nécessitant aucun équipement ! Plus de 110 exercices vidéos vous permettant d’atteindre vos objectifs sans quitter votre domicile.

mai 23 2015

Photo du profil de Suave

Stress et sommeil

Par Virginie Lefranc

Le sommeil est un temps de récupération physique et psychique. Son temps varie d’un individu à un autre, mais il est essentiel pour l’équilibre de tous.

Le sommeil est composé de quatre cycles : phase d’endormissement, sommeil léger et lent, sommeil profond avant de retrouver le sommeil paradoxal.

Ces cycles d’une durée moyenne de 90 minutes sont nécessaire pour un sommeil réparateur.

Un manque de sommeil ou un mauvais sommeil influe sur la régulation de notre humeur.

Il est vecteur d’irritabilité, de fatigue, de somnolence, de difficultés de concentration, de mémorisation et dans la durée peut-être facteur d’insomnies, générer des accidents, mener à la dépression.

Un mauvais sommeil engendre également une baisse de nos défenses immunitaires, nous sommes plus perméables aux maladies, aux virus.

Un mauvais sommeil a donc un impact dans notre vie personnelle et professionnelle, tous comme les soucis familiaux, de couple, sociaux, professionnelles, générateurs de stress influent sur la quantité et la qualité de notre sommeil.

Le stress nous tient éveillé, nous réveille brutalement et empêche de nous rendormir. Le sommeil profond est souvent inexistant chez une personne stressée.

Les difficultés d’endormissement sont liées à la focalisation de nos pensées sur la journée écoulée, les problèmes rencontrés et aussi avec le sentiment de ne pas avoir fait assez, pas suffisamment bien, de ne pas avoir été ou ne pas être à la hauteur, générant ainsi des pensées de dévalorisation, mésestime de nous-mêmes, de la colère, de la tristesse.

Beaucoup de choses passent par la tête, ce que nous avons fait ou pas réussi à faire dans la journée, mais aussi sur ce que nous devons faire le lendemain, les difficultés qui peuvent surgir générant ainsi de la pression, des tensions non propices au sommeil. Tensions souvent accrues quand nous ne souhaitons pas perturber le sommeil de son conjoint(e), tant la nuit que le jour où il peut-être source de conflit au sein du couple.

L’ensemble de ces situations est souvent dramatisé du fait de notre inaction, de notre incapacité à agir, en période nocturne. Notre stress s’amplifie.

Sans problème particulier, le simple fait de se dire qu’on doit absolument dormir, pour ne pas être fatigué, engendre une peur qui a elle seule empêche le sommeil. Situations souvent vécues, lorsque nous sommes confrontés aux pleurs d’un enfant, à la nécessité de se lever pour satisfaire les besoins vitaux de celui-ci, le rassurer lors de cauchemars…

Au même titre qu’un réveil précoce peut empêcher de se rendormir par peur de ne pas se réveiller à l’heure souhaitée.

S’endormir avec ses préoccupations est gage de leurs présence, dès notre réveil.

Pour notre santé, notre épanouissement personnel et professionnel, privilégier notre qualité de sommeil est essentielle.

Les personnes confrontées au travail de nuit, aux horaires décalés sont les personnes les plus exposées à un manque et à une mauvaise qualité de sommeil, d’où la nécessité pour celles-ci d’être vigilantes et respectueuses à l’égard de leur rythme de sommeil.

Le stress et le sommeil sont intimement liés.

Le stress est une réaction de notre organisme face à un agresseur ou agent agresseur qu’il soit agréable ou désagréable, d’ordre physique, physiologique et sensoriel.

Nos réactions sont stéréotypées, car elles empruntent toujours les mêmes circuits, déclenchent les mêmes mécanismes au niveau de notre cerveau et entraînent les mêmes modifications biologiques, symptomatiques et organiques.

Nous avons tous notre propre façon d’adaptation en fonction de notre propre vécu, notre environnement, notre personnalité.

Pour que le stress et le manque de sommeil ne devienne pas notre pire ennemi, il est important de reconnaître ses possibilités de réaction, d’apprendre à en faire une analyse pour prendre du recul par rapport à nos comportements et aux événements qui nous génèrent du stress.

Avoir des difficultés de sommeil, sans se sentir stressé, peut aussi venir d’une situation antérieure occultée ou faire suite à un événement particulier.

Pour les personnes stressées et/ou souffrant d’une mauvaise qualité de sommeil, un accompagnement peut-être salutaire, pour :

– comprendre ses mécanismes de fonctionnement

– analyser ses modes de fonctionnement

– comprendre les mécanismes à l’origine de cette situation

– exprimer ses difficultés

– être entendue dans ses souffrances, y compris celle de mal dormir

– trouver des stratégies d’adaptation pour soi, son conjoint(e) adaptable dans son quotidien, en fonction de sa personnalité, ses horaires de travail, son environnement…

– oser et savoir demander de l’aide

– apprendre et savoir déléguer

– obtenir des outils, des techniques pour faciliter un retour à une qualité de sommeil

– se libérer de ses tensions

Un bon sommeil est gage de bonne humeur, d’énergie, de bonne santé et contribue à notre épanouissement personnel et professionnel.

Article rédigé et publié par Virginie Lefranc

Thérapeute, Coach de vie, Consultante

Accompagnement à l’épanouissement personnel et professionnel

La reproduction partielle ou intégrale des éléments précités et d’une manière générale, la reproduction de tout ou partie de cette article, sur tout support quel qu’il soit, est formellement interdite, sans l’accord écrit et préalable de Virginie Lefranc.

Thérapeute, coach de vie, consultante

Accompagnement à l’épanouissement personnel et professionnel.

Gestion du stress social et professionnel

Pratique raisonnée des dessins centrés (mandalas), dessins, généalogie

Consultations à domicile, par téléphone, skype, mail

Source : Contenu Gratuit / Développement Personnel

mai 17 2015

Photo du profil de Suave

Ne laissez plus vos pensées contrôler votre vie.

Par Franck Pasquet

Certains spécialistes allèguent que nous avons plus de 56,000 pensées par jour. Combien de ces pensées sont constructives et combien d’autres ne mènent à rien ou nous assomment puis nous vident de toute énergie ?

Il n’en faut qu’une seule pour gâcher la journée.

Que faites-vous pour vous protéger de ce gâchis ? Quel outil, quelle technique, quelle action utilisez-vous pour ne conserver que le meilleur dans votre esprit ?

Au réveil, vous sentez-vous béni ou misérable ?

Dans votre quotidien, avez-vous conscience de recevoir une multitude de grâces ?

Parvenez-vous à sourire même dans des situations qui sortent de l’ordinaire et qui viennent bouleverser votre horaire ?

Respirer à fond ne suffit pas toujours à retrouver son équilibre. C’est pourquoi Ho’Oponopono est si efficace. Cette technique, basée sur l’Amour universel et le principe que nous sommes tous une portion d’un seul et unique MOI universel, est la réponse à vos questions.

Il suffit de dire à haute voix les mots suivants :

Je t’aime

Je regrette

Pardonne-moi

Merci

Ces phrases ne s’adressent pas à quelqu’un en particulier mais à toute cette énergie divine qui gère nos vies.

Ho’Oponopono est né dans l’Amour, il ne véhicule que l’Amour et il efface toutes ces mémoires qui nous paralysent et nous empêchent d’être épanouis et heureux.

En provenance de Hawaii, Ho’Oponopono apporte la paix, pas uniquement à la personne qui le pratique, mais à tout l’univers. Tout comme ceux qui travaillent à purifier l’eau sur la planète, chaque fois qu’une goutte est purifiée c’est tout l’eau de la planète qui vient de s’améliorer dans son ensemble, pas nécessairement celle qui coule sous le pont derrière votre maison.

En n’ayant pas à penser aux souvenirs malheureux, cette pratique est légère et douce. Elle s’adapte à n’importe qui, en toutes circonstances et donne toujours d’aussi bons résultats. Ho’Oponopono est réellement efficace. Cette technique devrait être enseignée aux jeunes enfants afin qu’ils la pratiquent dès leur plus jeune âge pour ne pas accumuler de mémoires qui pourraient générer des douleurs, des regrets.

Franck Pasquet, fondateur du site penseepositive.net est un éditeur web et infopreneur passionné par le pouvoir de la pensée. Vous pouvez découvrir d’autres articles sur le ho’oponopono en visitant son site.

Source : Contenu Gratuit / Spiritualité

mai 06 2015

Photo du profil de Suave

4 Astuces Pour Contrôler sa Faim

Par Margaux laroutedelaforme.fr

Si, comme moi, vous avez souvent des petites faims tout au long de la journée et que vous n’avez pas envie d’y céder voici quelques astuces pour apprendre à contrôler sa faim. Bien souvent c’est la clef d’une perte de poids durable et saine.

Pourquoi a-t-on faim ?

La faim est une sensation déclenchée par le corps pour nous dire de remplir nos réserves… de graisse ! Il nous avertit que le nombre de calories présentes dans notre corps est inférieur au seuil habituel. Du coup, pour « fonctionner » normalement il est obligé de brûler ses réserves de graisses. Et le corps n’aime pas ça, donc il déclenche notre envie de manger. Cette envie est provoqué par la ghréline (une hormone) qui, comme vous l‘avez compris, stimule la faim.

Une fois que vous avez compris ça, il est facile de lutter contre ces piques de ghréline qui ont lieu plusieurs fois par jour.

A l’inverse, si vous voulez augmenter le sentiment de satiété, il faut stimuler une autre hormone : la leptine. Cette hormone s’active plus facilement quand le taux de lipide présent dans les cellules adipeuses est élevé. Autrement dit, lorsque vous diminuez le nombre de lipide lors d’une phase de régime la leptine se désactive, d’où le sentiment interminable de faim. Donc pour réduire les petites faims : il faut manger du BON gras. Comme les oléagineux ou l’avocat. Si vous n’en avez pas sous la main vous pouvez aussi utilisez les astuces suivantes pour réduire vos petites faims. :

Ces astuces vont vous aider à activer les bonnes hormones « coupe faim » et vous permettre de reconnaître une vraie faim:

Boire de l’eau ! (et du thé)

La plupart du temps la sensation de faim est en réalité une mauvaise interprétation. Et oui, nous ne buvons pas assez d’eau et notre corps se déshydrate. Ainsi, il nous envoie le signal d’ingurgiter quelque chose. Nous prenons ce « signal » pour de la faim alors qu’en réalité nous avons juste soif.

Une astuce pour boire plus : toujours avoir une gourde en plastique avec des mesures. Ça motive et ça permet de quantifier notre consommation.

Le thé permet d’hydrater efficacement, alors si vous en avez marre de boire de l’eau : buvez du thé. Vert de préférence et surtout sans sucre !

S’occuper

Le sentiment de faim peut aussi être une conséquence de l’ennui. C’est ce qu’on appelle la fausse faim. Pour se distraire nous allons naturellement vouloir occuper notre corps et donc manger. Cela nous apporte une satisfaction immédiate qui compense avec la frustration de l’ennui. Et cela nous occupe. Alors, pour savoir si c’est une « vraie » ou une « fausse » faim, occupez-vous. Si cela persiste appliquer les astuces suivantes.

Privilégier les protéines (et les fibres)

Les protéines permettent de se sentir rassasié et nous apporte toute l’énergie dont nous avons besoin. Il faut donc en consommer le plus souvent possible et sous différentes formes.

Par exemple : vous pouvez consommer de l’avocat le matin, du thon le midi et du poulet le soir. Il n’est pas nécessaire d’en manger en grande quantité. Seulement, si vous voulez éviter d’avoir faim accordez-leur une place de choix dans votre assiette !

Les fibres apportent aussi un sentiment de satiété. Comme vous l’avez deviné elles contiennent aussi des protéines, comme le brocoli ou le chou-fleur. Le plat parfait pour ne pas avoir de petite faim est donc brocoli poulet

Bien dormir

N’avez-vous pas déjà remarqué que quand vous êtes fatigué vous avez tout le temps faim ? Oui et bien quand nous sommes fatigués les piques de ghréline, cette hormone activatrice de la faim, augmente. En plus, nous avons besoin de davantage d’énergie pour rester concentré ce qui entraîne des grignotages sucrés & répétés. Alors reposez vous, et faite la sieste !

Margaux de laroutedelaforme.fr

Source : Contenu Gratuit / Perte de poids

mai 02 2015

Photo du profil de Suave

Que devez-vous faire si votre ex téléphone?

Par Tarik Tarik

Vous venez certainement de traverser une rupture difficile mais vous avez décidé de tout faire pour reconquérir votre ex. Vous avez certainement essayé plusieurs choses pour faire changer d’avis votre ex partenaire. Vous avez peut-être téléphoné à votre ex en pleurant et en suppliant de revenir ? Vous lui avez peut-être envoyé des messages en lui disant que vous l’aimez et que vous ne pouvez pas vivre sans lui/elle ? Vous êtes peut-être allé(e) devant chez votre ex pour avoir une discussion sérieuse sur votre rupture ? Etc.

Ce sont les pires choses que vous puissiez faire si vous voulez reconquérir votre ex.

La clé, c’est justement de vous éloigner de votre ex et d’éviter les contacts pendant quelques semaines. En vous éloignant de votre ex, il/elle va se demander ce qu’il se passe et pourquoi est-ce que vous ne le contactez plus. Votre ex va commencer à se poser des questions sur vous et c’est exactement ce qu’il faut.

Si votre ex à encore des sentiments pour vous, il y a des chances pour qu’il/elle essaie de vous contacter et vous devrez être prêt(e) à bien gérer cette situation. La règle numéro 1 c’est que quoi qu’il se passe, si votre ex téléphone, ne lui parlez surtout pas de votre rupture et ne cherchez surtout pas le conflit. Ne lui dites pas non plus que vous l’aimez toujours et évitez tout ce qui est lié à votre ancienne relation de couple.

Restez calme et faites-lui simplement comprendre que vous êtes content(e) de l’entendre. L’idéal, c’est de parler quelques minutes et ensuite de mettre fin à votre conversation même si cela vous semble contre nature. Si votre ex partenaire vous parles de la rupture, restez simple et détaché(e). Souvenez-vous que ce n’est pas pendant ce premier contact que vous devez essayer de reconquérir votre ex. Ce n’est qu’une première prise de contact et si cela se passe bien, vous pourrez avancer dans les prochains jours.

Après quelques minutes, dites-lui que vous êtes occupé(e) pour le moment et que vous n’avez pas beaucoup de temps pour discuter. Le but de cette conversation, c’est de créer un certain mystère pour que votre ex se pose des questions à votre sujet. Plus votre ex se posera des questions, plus il/elle aura envie d’en savoir plus sur vous, sur ce que vous faites et ce qu’il se passe dans votre vie. Pendant ces quelques minutes, essayez de rigoler un peu pour que votre ex ait un sentiment positif de vous et qu’il se souvienne des bons moments que vous avez passez ensemble.

Voilà donc quelques éléments important que vous devez utiliser si votre ex vous téléphone. Jouez-la avec finesse et subtilité. C’est très important de rester positif.

Découvrez la méthode exacte qui vous guide étape par étape pour reconquerir votre ex

Recevez les conseils de Tarik qui aide des centaines de couples à se remettre ensemble cliquez ici

Source : Contenu Gratuit / Relations

mai 01 2015

Photo du profil de Suave

Prenez Une Minute Pour Lire Ceci!

Tout ce Que Vous Avez Voulu Savoir Sur Le Sport d’Un Asthmatique!

Si vous souffrez d’asthme, vous pensez probablement que vous ne pouvez pas exercer correctement ou en toute sécurité du sport. Contrairement à ce que beaucoup pensent sur ce sujet, il existe des moyens que vous pouvez utiliser pour vos  exercices, même si vous souffrez de crise d’asthme.

L’asthme est une maladie pulmonaire chronique qui est marquée par des caractéristiques telles que la toux, une respiration sifflante, d’essoufflement, et oppression thoracique. L’asthme tend à se produire sur des personnes qui sont prédisposées aux conditions environnementales et génétiques.

Certains des déclencheurs de crise d’asthme comprennent l’exposition aux allergènes, les infections respiratoires virales irritant les voies respiratoires, l’exercice et l’exposition à des animaux tels que les acariens ou cafards, les animaux poilus…

Ne négligez jamais votre inhalateur. Source: fotolia

Ne négligez jamais votre inhalateur. Source: fotolia

Quelques astuces pour prévenir les crises d’asthmes

  • Ne pas fumer ou permettre de fumer dans votre maison.
  • Evitez l’humidité au maximum ;
  • Evitez les animaux poilus à l’intérieur de la maison au maximum ;
  • Pas trop d’effort physique ;
  • Portez un cache-nez pendant les mois d’hiver.
  • Evitez le stress ;
  • Soyez proactif et connaissez les déclencheurs et comment vous devez les éviter.

Maintenant que vous savez ce que c’est  l’asthme, vous demandez peut-être où l’exercice entre en jeu. Comme la plupart des médecins vous le diront, vous ne devriez pas abandonner le sport ou l’exercice du tout. Soyez  prudent sur ​​la façon dont vous pratiquez votre exercice et prenez des précautions pour prévenir les attaques.

Respiration difficile après un dur effort physique. Source:fotolia

Respiration difficile après un dur effort physique.
Source:fotolia

Presque tous les médecins conviennent que la meilleure façon de prévenir les attaques pendant l’exercice est de garder votre inhalateur et vos médicaments à côté. Vous ne devez jamais utiliser l’inhalateur plus de 3 fois lors d’un match ou séance d’exercice.

Les crises d’asthme pendant le déroulement d’un exercice, les symptômes sont quelque peu différentes, du fait qu’ils apparaissent après 6 – 10 minutes d’exercice et sont souvent pire à l’air froid.

Le sport conseillé pour l’asthmatique est surtout la natation, la marche, le vélo, le ski et le sport d’équipe. Il y a beaucoup de disciplines, c’est à vous de choisir, pour obtenir l’exercice qui vous convient.

Même si  votre médecin sera votre meilleur ami dans le traitement de votre crise d’asthme, vous êtes celui qui peut empêcher ses symptômes. Toujours être prudent, prendre vos médicaments, et d’être proactif. Ne le laissez pas vous mettre dans une vie de misère – comme vous pouvez profiter des exercices comme tout le monde.

avr 29 2015

Photo du profil de Suave

Ne Vous Battez plus Seul Contre La Dépression

Et si Vous Pouvez Dire Adieu, Définitivement A Votre Dépression!

Vous et moi, chaque jour, chaque heure, chaque minute et chaque seconde qui s’écoule nous plonge souvent dans la dépression. Nous devrons vraiment avoir un regard sur les causes de cette dépression. 

Les facteurs qui contribuent à la dépression sont bien connus et bien documentés, mais ce qui les provoque n’est pas tout à fait compris. De nouvelles études ont découvert quelques-uns des facteurs qui contribuent à la probabilité des personnes qui développent la dépression.

Le  Stress

Ne laissez pas le stress envahir votre vie

Ne laissez pas le stress envahir votre vie

Le stress prend le premier prix. Il est vrai que tout environnement ou situation stressante peut conduire à la dépression. Cela peut-être le stress social, obtenir un emploi, difficultés relationnelles, soucier de l’argent, style de vie hors de contrôle, les pressions de l’école et d’obtenir de bonnes notes. 

Autres événements susceptibles de causer la dépression sont les suivants:

  • Décès,
  • Changement d’emploi,
  • Se déplaçant d’un endroit à un l’autre;
  • même la peur d’un inconnu peut causer la dépression. 

La liste est sans fin. Bien que ces événements ne puissent pas être évités, vous devrez-vous adapter pour être à mesure de prospérer même dans les situations stressantes. 

Les situations stressantes ne cessent de changer.

 L’alcool et drogues 

L'alcool est sujette à la dépression. Ne soyez pas dépendant de l'alcool

L’alcool est sujette à la dépression. Ne soyez pas dépendant de l’alcool

Les gens qui prennent de la drogue et de l’alcool sont plus sujettes à la dépression. Lorsque ces substances sont utilisées à un jeune âge, elles peuvent affecter votre cerveau de façon négative

Ces substances vous aident à vous sentir bien temporairement, mais dans la plupart des cas, vous devenez dépendants. Les drogues libèrent la dopamine dans le centre du plaisir du cerveau. Par exemple: la nourriture délicieuse augmente la libération de dopamine environ 50%. 

Le Sexe, d’autre part, double ce chiffre. Cependant, les médicaments peuvent augmenter la libération de dopamine allant de quatre à dix fois. Cette forte contre nature conduit presque certainement à la dépression.

 Les médicaments vous dépriment plus qu’ils ne vous rendent heureux (euses). 

Manque de sommeil 

Le manque de sommeil est un facteur de la dépression

Le manque de sommeil est un facteur de la dépression

Les études montrent que jusqu’à 40 % des adultes ne reçoivent pas un sommeil de qualité.

Par jour et parmi les élèves, jusqu’à 71% se plaignent de troubles du sommeil et le manque de sommeil. Le sommeil est essentiel pour votre santé. Pendant le sommeil, le corps se répare et se réorganise. Le manque de sommeil contribue à un manque de cohérence dans les ondes cérébrales. Ce scénario conduit souvent à la dépression. 

Quelques astuces pour prévenir la dépression 

Vous devrez comprendre les causes de votre stress pour y faire face

Vous devrez comprendre les causes de votre stress pour y faire face

  • Le sommeil est un élément essentiel pour la prévention de la dépression. 
  • Équilibrer votre vie avec suffisamment de repos et de l’exercice tous les jours. 
  • Vous avez besoin de sept à huit heures de sommeil par jour. 
  • Garder une certaine régularité dans votre vie. 
  • Organiser vos activités afin qu’elles puissent venir à des moments prévus et réguliers. 
  • Si votre hebdomadaire, quotidien ou mensuel est réglé, alors votre corps a le temps de s’y habituer. Cela conduira à une chance réduite à la dépression. 
  • N’allez pas au-delà de vos limites. Gardez le stress en échec et essayer d’éviter les facteurs de stress si vous le pouvez. 
  • Tenez à l’écart l’alcool et les drogues. Ils peuvent sembler attrayant, mais tout ce qu’ils font vraiment est causer des ravages dans votre vie.
  • Faîtes au moins un repas par jour comme une priorité. De bonnes habitudes alimentaires et une bonne santé sont importantes pour vous garder loin de la dépression.
  • Amusez-vous tous les jours.

 Les activités sociales telles que le dialogue, rejoindre un groupe d’amis, le sports et autres passe-temps peuvent faire des merveilles vers la guérison de votre esprit stressé et occupé.

 La dépression peut être évitée et traitée et il est  amusant de le faire. Suivez les conseils mentionnés ci-dessus pour une disposition plus lumineuse et plus heureuse chaque jour. Vous aurez l’air et vous sentir mieux!

avr 22 2015

Photo du profil de Suave

Laissez-moi Vous Montrez Comment Venir à Bout de Votre Acné

Mettez un terme aux médicaments chimiques coûteux et aux traitements douloureux qui ne fonctionnent tout simplement pas !

« Oh non, c’est quel bouton sur mon visage? Icky, il est tellement dégoûtant!  Vous partagez ce sentiment lorsque vous découvrez avec horreur des boutons sur votre visage.

 

Quand vous franchissez l’étape de la puberté, vous êtes confrontés à des changements et à des nouveaux défis et passionnants. La puberté est lourde de frustrations y compris les changements physiques dans votre corps qui vous laissent souvent des boutons sur votre visage.

 

L’acné se produit généralement pendant la période de puberté. Elle est souvent provoquée par une sécrétion excessive d’huile à partir des glandes. Les lésions d’acné typiques qui apparaissent sur votre visage et votre corps sont des comédons, papule, pustules et des boutons.

Il inflige également un stress émotionnel, affectant négativement l’estime de soi.

Votre acné affecte votre estime en soi

Votre acné affecte votre estime en soi

 

L’acné peut se produire n’ importe où sur le visage, le cou, le dos ou la poitrine, et les cas sévères peuvent conduire à l’aliénation sociale. Bien que l’acné légère ne puisse être totalement évitée, vous pouvez prendre trois mesures pour minimiser son impact :

  • Nettoyez votre peau en douceur ;
  • Chaque jour, lavé délicatement votre peau avec de l’eau tiède.
  • Évitez de frotter votre visage trop dur ou de le laver trop souvent.Cela peut aggraver votre acné.
  • Appliquer des pommades topiques : Au moins une fois par jour, mais pas plus de trois fois par jour ;

N’oubliez pas que si vous utilisez un produit trop souvent, votre acné peut s’aggraver. Donc limiter vos besoins à moins de trois fois par jour sauf indication contraire par un médecin.

A éviter:

Veillez à éviter les actes suivants qui peuvent déclencher des poussées d’acné:

  • la surexposition au soleil,
  • l’excès de stress,
  • constante touche de la face,
  • en travaillant avec des huiles ou de produits chimiques,
  • la transpiration excessive,
  • cheveux tombant sur votre visage, ou l’utilisation de produits de soins capillaires qui contiennent des huiles.

Evitez également de presser les boutons. Presser les boutons peuvent entraîner une infection et / ou d’effarouchement à long terme.  L’acné légère est ennuyante et elle finira par passer. La plupart des gens se débarrassent de l’acné à partir de la vingtaine (20 ans), il y a donc des raisons d’être optimiste.

Faire des étapes ci-dessus une partie de votre routine quotidienne, et vous devriez être à mesure de contrôler votre acné. Cependant, ceux qui ont des cas plus graves de l’acné devraient consulter un dermatologue.

avr 19 2015

Photo du profil de Suave

Tout Savoir sur le Cancer du Sein

 

Les facteurs de risque du cancer du sein  

Le cancer du sein est une tumeur qui se développe à partir des cellules du sein, et c’ est l’un des cancers les plus courants chez les femmes, jusqu’à présent il n’a pas été établi la cause exacte de cette gangrène, mais les dernières recherches montrant clairement qu’il existe plusieurs facteurs de risques de cancer probablement du sein;

Ces recherches ont établi que dans la tranche d’âge supérieure à 50 ans , il y a une forte incidence; d’autre part, dans la tranche d’âge inférieure à 25 ans, l’incidence est très faible. Il est très important de dire que cette maladie est très agressive chez les patients âgés de 25 à 50 ans.

 – Le cycle menstruel est un autre facteur qui doit être pris en considération; commun chez  les femmes qui ont un cycle long, c’est à dire  les premières règles apparaissent tôt et connaissent un retard menstruel.

 – Les femmes qui fument et boivent de l’alcool augmente le risque de développer un cancer du sein; 

– Le cancer du sein se développe plus fréquemment chez les femmes célibataires et les femmes mariées qui n’ont pas donné naissance à des enfants, ou si elles ont eu des enfants , elles ne les ont pas allaités. 

– Les femmes qui ont eu un cancer du sein sur un côté ont un plus grand risque de développer un cancer sur l’autre sein, l’hérédité, il y a plus de risques aussi.

 – Le cancer du sein est lié à l’obésité et la consommation plus élevée en acides gras saturés;

– Le cancer du sein est lié aussi, avec les utilisations continues ou séquentielles de combiné œstrogène plus progestatif hormonothérapie

-. Les femmes utilisant des anticorps ou anti contraceptifs oraux pendant plus de dix ans sont plus vulnérables au développement de cette maladie et d’autre part, les femmes qui font 4-5 heures d’exercices par semaine réduisent leur risque de développer un cancer du sein.

 En bref, ces faits découlent de l’analyse statistique; ils ne devraient pas être pris comme responsable ou des facteurs prédisposant

 

Pour en savoir plus sur le cancer , rendez-vous sur AutoGuérison, Psychisme et Cancer :  

 

avr 17 2015

Photo du profil de Suave

Apprenez à vous défendre

Plus qu’un sport, les arts martiaux sont une excellente gymnastique pour le corps et l’esprit.  

Selon le FBI, quatre femmes meurent chaque jour pour raison de la violence domestique et environ 130 000 femmes déclarent qu’elles ont été victimes de viol ou de tentative de viol chaque année. 

Suite à ces statistiques, beaucoup de femmes s’inscrivent à des cours de self-défense pour acquérir les compétences dont elles ont besoin pour se défendre.  les cours d’arts martiaux ne vous forment pas spécifiquement pour le combats, ils vous donneront la possibilité de vous défendre si jamais vous vous trouvez dans une situation où vous avez besoin de pratiquer l’auto-défense.

Développer votre réflexe à travers la pratique des arts martiaux

Développer votre réflexe à travers la pratique des arts martiaux

 La meilleure partie est que cette auto-défense n’est pas toujours physique. Ce que la plupart des gens ne savent pas, c’est que, dans une bonne classe d’arts martiaux vous apprendrez une variété de compétences pour vous aider à acquérir la conscience, la paix, le conditionnement physique, être une personne plus forte, dans tous les aspects de votre vie.

Confiance  

Toutes les compétences de défense physiques dans le monde ne vont pas vous aider si vous n’avez pas la confiance nécessaire pour les utiliser. C’est la beauté de la formation d’arts martiaux. 

Afin de réussir à la pratique des arts martiaux, vous devez avoir votre esprit et le corps en harmonie avec votre adversaire. Cette conscience de soi vous donne la confiance pour vous contrôler et de vous défendre si nécessaire. 

Vous serez capable de gérer tous les jours des situations extraordinaires sans perdre votre sang-froid. 

Vous serez en mesure de tenir tête. Vous semblez être (et sera) plus confiant – et celles qui semblent être confiantes sont moins susceptibles d’être victimes de violence parce qu’elles ne ressemblent pas à des «cibles faciles». 

 Bien que la pratique des arts martiaux, vous devez vous concentrer et se concentrer sur ce que vous faites afin de ne pas vous blesser ou ceux qui vous entourent.

 Cette attention et de concentration porte sur d’autres aspects de votre vie.  Vous vous sentirez mieux et pouvoir vous concentrer sur le travail, l’école et  à la maison. Vous serez plus conscient dans votre environnement qui peut vous aider à éviter les situations potentiellement dangereuses ou violentes.

 

 Paix.

La pratique des arts martiaux vous donnera également une paix intérieure qui peut changer votre vie. Tout d’abord, l’entraînement efficace aux arts martiaux  sera toujours en train de changer votre vie. Vous ne vous ennuierez jamais avec votre séance d’entrainement. 

En plus de cela, la pratique des  arts martiaux est un réducteur de stress. Vous savez probablement déjà que l’exercice physique régulier peut réduire le stress physique, mais ce que vous ne savez pas, c’est que les arts martiaux vont plus loin pour réduire le stress émotionnel. Des exercices tels que les arts martiaux qui nécessitent une concentration sur vos mouvements et votre force de base peut vous donner plein soulagement du stress dans une activité. 

240_F_38836847_PaZ5Z8gVDCYKUgTdjBSTEFE4ZJS0AxeQ

Avec la pratique des arts martiaux, vous serez à mesure de faire face à toutes les situations stressantes

Force et conditionnement. 

Quand vous vous entraînez aux arts martiaux, vous utilisez votre corps tout entier. Vous ne pouvez pas utiliser juste un muscle fixé à la fois. Les exercices sont toujours en évolution et en constante évolution pour vous donner le maximum dans chaque session de formation. 

Les Arts martiaux augmentent également votre flexibilité qui est génial parce que celles qui sont flexibles souffrent moins de blessures, ont une meilleure posture et sont à mesure de détendre leurs muscles. 

Si vous êtes intéressé à en apprendre davantage sur la façon dont les arts martiaux peuvent aider votre confiance en soi, s’ il vous plaît, essayez cette méthode pas à pas pour développer votre corps et votre esprit à votre rythme à partir de chez vous par Bruno Bandelier, le Prof de Karaté du net 

 Pour en savoir plus cliquez sur ce lien : http://tinyurl.com/methode-karate3G

 

 

 

 

 

 

Articles plus anciens «

“La satisfaction intérieure est en vérité ce que nous pouvons espérer de plus grand.” Baruch Spinoza
Aller à la barre d’outils